Crise alimentaire - Janny a connu la faim à cause de l’envolée des prix
Nafissatou

Nafissatou

  • No SVG support
    Pays: Togo
  • No SVG support
    Age: 19
  • No SVG support
    Sexe : Fille
Parrainez Nafissatou aujourd'hui

Janny a connu la faim à cause de l’envolée des prix de la nourriture

flambée des prix de la nourriture en Colombie

En réponse à la crise alimentaire en Colombie, plusieurs centres de développement de l’enfant partenaires de Compassion fournissent de la nourriture aux familles les plus fragilisées.

A Nueva Colonia, une petite ville du nord-ouest de la Colombie, les familles sont nombreuses. On compte trois, cinq ou six enfants par famille. La plupart des mères élèvent seules leurs enfants. Elles doivent donc aller travailler et les laisser sous la garde d’un parent.

Le prix des denrées alimentaires a beaucoup augmenté dans la région. Tous les parents ne peuvent pas acheter assez de nourriture pour leur famille. Si les enfants prennent leur petit déjeuner à la maison, il n’y a pas de nourriture pour le déjeuner. La plupart des enfants ne prennent qu’un ou éventuellement deux repas par jour.

Crise alimentaire - prix de la nourriture en Colombie

«A chaque fois qu’ils nous appellent pour annoncer la distribution d’un panier alimentaire, je retrouve le sourire»

Un contrôle médical salvateur

Janny a 13 ans. Participante du programme de parrainage de Compassion, elle bénéficie de contrôles médicaux. Le dernier d’entre eux a révélé une insuffisance pondérale préoccupante. 

Pour sa mère, qui travaille quelques jours par semaine à emballer des bananes plantain dans une ferme, subvenir aux besoins de ses trois enfants relève du défi. «Je suis triste quand ma mère n’a pas d’argent pour acheter de la nourriture», raconte l’adolescente.

La fillette et ses deux petits frères et sœurs sont sous la garde de sa grand-mère lorsque la mère de Janny travaille. Janny fréquente le centre après l’école. Elle y reçoit des aliments nourrissants pour améliorer sa santé.

CHF 40.- PERMETTENT À UNE FAMILLE DE RECEVOIR DES RÉSERVES ALIMENTAIRES POUR UN MOIS

Une aide alimentaire vitale

En réponse à la crise alimentaire en Colombie, plusieurs centres de développement de l’enfant partenaires de Compassion fournissent de la nourriture aux familles les plus fragilisées. Les enfants comme Janny, qui ont des problèmes de nutrition, sont une priorité pour les centres, car ils ont besoin de recouvrer la santé afin de favoriser leur développement.

Les centres fournissent des paniers alimentaires mensuels à Janny et sa famille, ainsi qu’à d’autres familles. Ceux-ci contiennent du riz, des haricots, des pommes de terre et d’autres produits de base. «Ces paniers alimentaires nourrissent des familles entières et permettent aux enfants de recouvrer la santé. Une participante qui a bénéficié de cette aide m’a dit qu’elle n’avait pas d’autre espoir que l’aide du centre», déclare Denys, directeur d’un centre. 

Grâce à cette aide alimentaire, Janny a pu se remettre de la malnutrition. Il y a désormais assez de nourriture pour elle, ses petits frères et sœurs: «Je suis tellement reconnaissante de la nourriture que je reçois, car nous pouvons avoir une bonne alimentation.»

«Dieu merci, Janny a reçu ces paniers de nourriture. Les prix de la nourriture sont si élevés que nous ne pouvons pas acheter de viande pour les enfants, seulement des œufs. Les bananes plantains c’est la maman de Janny qui les ramène de son travail», indique Bernarda, sa grand-mère.

Pour un enfant, manger à sa faim, c’est lui permettre de rêver de son avenir, d’étudier et de se développer sainement. Les centres de développement de l’enfant partenaires de Compassion assurent la sécurité alimentaire des enfants parrainés, pour éviter que des situations comme celle rencontrée par Janny se produisent.