304 Edgar

Edgar

  • No SVG support
    Pays: Bolivia
  • No SVG support
    Age: 5
  • No SVG support
    Sexe : Garçon
Parrainez Edgar aujourd'hui

La fête de toutes les mères ?

26 avril 2019

La fête des mères n'est pas un jour de fête partout dans le monde. Trop de femmes, devenues mères, feront ce jour-là le deuil d'un nourrisson mort en couche ou dans les premiers semaines de vie. Compassion s'engage pour lutter contre la mortalité infantile par son programme d'entraide pour les mamans et les tout-petits.

Sauver des vies concrètement

Chaque jour, 7500 enfants meurent à la naissance ou dans les premiers mois de leur vie, selon les chiffres de l'UNICEF. Les premiers mois de la vie d'un enfant sont donc déterminants pour sa survie et son développement.

Cette menace entraîne des réactions comme celle d'Agnès, que nous avons rencontrée en Tanzanie, avec dans ses bras un bébé de plusieurs mois. Le bébé n'avait toujours pas de prénom. Après avoir déjà perdu un bébé en couche, cette maman a décidé d'attendre. «Si mon bébé survit jusqu'à l'âge de deux ans, je lui donnerai un prénom.»

La réalité de l'extrême pauvreté est cruelle. Vos dons reçus ces douze derniers mois pour le programme d'entraide pour les mamans et les bébés ont sauvé des vies.

Compassion s'engage pour protéger la vie

Depuis 2003, Compassion développe son programme d'entraide pour mamans et tout-petits. Aujourd'hui, plus de 1500 centres d'accueil (sur 7000) ont ouvert une structure d'accueil, de suivi et de soutien pour les femmes enceintes ou les mamans de tout-petits (jusqu'à l'âge d'un an). Plus de 22'500 places sont ainsi disponibles pour soutenir des femmes démunies.

Concrètement, des femmes enceintes et des jeunes mamans démunies reçoivent des soins, une formation, un encouragement et un espoir plus fort que la pauvreté réguliers. Avec ce programme, Compassion établit des fondations solides et une sécurité pour un développement prometteur de l'enfant.

Avec ce programme, Compassion s'engage pour les enfants dès le début de leur vie. Lorsque ces derniers atteignent l'âge d'un an, ils intègrent alors le programme de parrainage, avec un suivi et des activités adaptées à leur âge.

 

2003

Début du programme d'entraide pour mamans et tout-petits

1500

Centres d'accueil participant au projet

22'500

Places disponibles pour les mamans

Carmen et Chemine témoignent

Carmen

En République Dominicaine, Carmen a été victime d'un grave accident de la route alors qu'elle était enceinte. Grâce à la mobilisation de Compassion, elle a été soignée et son bébé a pu naître dans de bonnes conditions.

Chemine

Chemine a perdu ses parents alors qu'elle était toute petite, à Legbanou, un village rural du Togo. Elle a été envoyée vivre dans une famille de la parenté au Nigéria.

«On ne s'occupait pas de moi. J'étais malheureuse et triste», se souvient-elle. A l'adolescence, elle a pu retourner dans sa région natale où une tante l'a accueillie. A défaut d'avoir été scolarisée, elle s'est mise à effectuer des travaux agricoles pour tenter de survivre.

C'est peu après son retour qu'elle a fait la connaissance du père de son enfant. Elle pensait qu'il voulait la marier. Mais après avoir été forcée à coucher avec lui, il l'a quittée.

«Je n'étais pas préparée du tout à avoir des relations sexuelles avec lui.  Lorsque j'ai réalisé que j'étais enceinte, j'avais seize ans et j'étais terrifiée. Le pire, dans cette situation, c'est que je n'avais personne à qui parler de ce qui m'arrivait.»

Heureusement, tout a changé depuis que Chemine a intégré le programme d'entraide pour la mère et le bébé de Compassion. Alors qu'elle même n'avait jamais reçu l'amour d'une mère, elle a appris au contact des collaborateurs du programme, à prendre soin et à aimer sa fille.

«Compassion prend soin de la santé de ma fille et de la mienne. Ils paient toutes les factures de soins médicaux et m'achètent les médicaments prescrits par les médecins.  Chaque mois, ils nous soutiennent en nous donnant de la nourriture et un kit de produits hygiéniques. Nous bénéficions de conseils et formations pour bien nous occuper de nos bébés, pour vivre de façon hygiénique et pour prévenir les maladies».