125 Germina

Germina

  • No SVG support
    Pays: Haïti
  • No SVG support
    Age: 2
  • No SVG support
    Sexe : Fille
Parrainez Germina aujourd'hui

15 Suisses s’engagent de manière extrême pour les enfants!

2 mars 2017

Saviez-vous qu'en 2017, déjà 15 Suisses se sont engagés pour lutter contre l'extrême pauvreté ?   

Des athlètes incroyables donnent leur temps et leur énergie pour courir pour les enfants dans le besoin! Chaque participant s'est engagé à récolter CHF 10'000.- ou 10 parrainages pour concrètement changer la vie de ces enfants!

Compassion Suisse et Le 4e Mousquetaire Suisse se sont unis autour du Muskathlon pour « libérer les enfants de la pauvreté au nom de Jésus ». Pour promouvoir la justice au niveau mondial, des femmes et des hommes s’engagent soit à courir un semi-marathon (21km), soit un marathon entier (42km), soit à faire du VTT sur 120km ou encore à marcher pendant 60km. Le parcours du Muskathlon passe par des villages, dans lesquels des communautés chrétiennes et des églises travaillent en collaboration avec Compassion.

Cette année le Muskathlon va :
- en Ouganda du 13 au 22 mai 2017
- au Rwanda du 13 au 22 mai 2017
- en Equateur du 18 au 28 septembre 2017
- en Indonésie du 7 au 16 octobre 2017

Il est encore encore possible de s'inscrire ici

 

Témoignage de Caroline Megert, participante au Muskathlon en Equateur 2016

« C’était juste suuuper ! Tous les souvenirs de ce voyage sont encore bien présents dans nos esprits. Nous étions avec un très bon groupe et avec des gens formidables dont nous pouvons et voulons apprendre beaucoup. Nous avons aussi vraiment sentis la présence de Dieu.

Le jour du Muskathlon en lui-même était vraiment impressionnant. Nous sommes partis à minuit (sans avoir bien dormi au préalable). Tous les environ 5 km, il y avait un poste de ravitaillement avec des boissons isotoniques, de l’eau et des fruits. Comme il faisait nuit, nous n’avons pas vraiment ressenti la dénivellation bien qu’il y avait environ 700 mètres. Nous avons semé les Hollandais peu après le départ car ils n’ont pas l’habitude de l’altitude.

Vers 6 heures, l’aube nous permit de découvrir enfin le beau paysage. Malheureusement, vers la moitié du parcours, j’ai eu une douleur dans le pied mais nous avons pris courage et j’ai repris des forces. Puis, la vue du sable et de la crique rocheuse m’a motivée pour les 6 derniers kilomètres. Ensuite, nous sommes passés dans le lit d’une rivière et je me suis déplacée au rythme d’un escargot. Enfin, la mer et l’objectif en vue. Encore 2 kilomètres. J’étais au bout de mes forces et certains participants, qui étaient déjà arrivés, m’ont porté puis m’ont laissé marcher à nouveau pour que je puisse passer la ligne d’arrivée seule. Incroyable !

Après 55 kilomètres et 12 heures d’effort, nous l’avons fait. Nos filleuls sont rapidement venus à notre rencontre. Et c’est cela le plus beau !

Je ne peux que recommander le Muskathlon ! C’est réellement une bonne expérience et au final, ce n’est pas pour la performance athlétique. C’est de la folie combien d’enfants ont trouvé un parrain et combien de dons ont été recueillis. Toute la préparation fût aussi une merveilleuse expérience. Des gens que nous ne connaissions pas ou à peine ont décidé de parrainer un enfant ou ont fait un don généreux. Des amis ont organisé une « Garden-party » et ont récolté de l’argent pour nous. Et puis, de nombreuses discussions ont émergé. »