188 Luis

Luis

  • No SVG support
    Pays: Equateur
  • No SVG support
    Age: 16
  • No SVG support
    Sexe : Garçon
Parrainez Luis aujourd'hui

14 manières originales de se rendre à l’école

15 août 2017

Alors que la rentrée des classes a déjà commencé ou va commencer tout soudain dans notre région, voici un aperçu du trajet quotidien que d’autres enfants autour du monde effectuent pour pouvoir aller en classe. Qu’il s’agisse de marcher sur des kilomètres ou de rebondir ensemble sur le pont d’un camion déjà trop rempli, ces 14 photos mettent en lumière les défis que certains enfants doivent affronter pour avoir accès à une éducation scolaire.Et cela nous réjouit qu'ils y arrivent !

1 - Sur un canoë fait en bois de cocotier aux Philippines

Pour ces enfants, aller à l’école signifie faire le trajet avec un canoë taillé dans le tronc d’un immense cocotier. Depuis leur village, le trajet pour aller à l’école dure 45 minutes, passant par plusieurs rizières et une traversée des plus hasardeuse de la rivière Wawa. Avant que leur église locale ne commence le partenariat avec Compassion, la communauté n’avait pas de bateau; les enfants devaient nager d’une rive à l’autre pour aller à l’école.

2 - Une longue heure de trekking, Bolivie

3 - S’accrocher sur le vélo d’un copain, Indonésie

Le vélo est l’un des moyens de transport les plus populaires dans le monde. S’accrocher sur le vélo d’un ami est toujours une bonne option 🙂

4 - A l'arrière d’un camion, Indonésie

Le village éloigné de Ngandong dans la province de Java en Indonésie était isolé du monde pour une simple raison : des trous énormes sur la seule route disponible. L’école publique la plus proche est à 9 km, et marcher sur le petit sentier dans la forêt pour y aller prend deux heures aux écoliers. Les villageois ont essayé de réparer la route, mais la mousson a rapidement détruit tout leur travail. En voyant que l’état de la route empêchait les enfants de se rendre à l’école, Compassion a loué un camion capable de franchir les trous, pour leur trajets quotidiens. Une initiative qui a changé leur vie!

5 - Un long voyage en bus scolaire, Kenya

6 - Marcher 14 kilomètres aller-retour, Indonésie

Dans cette communauté, l’école la plus proche se trouve à 7 kilomètres. Mais quand tu passes le voyage à te raconter des blagues avec ton copain, le trajet semble moins long!

7 - Main dans la main avec ta meilleure amie, Nicaragua

8 - Sur le porte bagage du vélomoteur de ta grand-mère, Indonésie

9 - Quand le bus scolaire est un bateau, Sri Lanka

Chaque matin, on peut voir un groupe d’écoliers sur le bord de la rivière attendant cette navette pour aller à l’école. Dans cette communauté du Sri Lanka, le bateau est le seul moyen pour aller au cours; si bien que pendant la mousson, quand il y a des inondations, les enfants ne peuvent pas aller à l’école et essayent d’étudier à la maison.

10 - Un raccourci à travers le voisinage, Philippines

11 - Un voyage de plaisance à bord du bateau de pêche, Philippines

12 - Randonnée à travers champs, Philippines

13 - Le pédibus, Brésil

14 - Marcher dans la boue, Thaïlande

Autour du village de Supakan, les pluies torrentielles transforment les routes en marécages. Elle deviennent impraticables, excepté à pied ou à dos d’éléphant. Au delà de l’inconfort, cela empêche surtout le professeur payé par l’état d’effectuer le trajet pour venir enseigner dans le village. Compassion envoie un enseignant remplaçant quand ce professeur ne peut pas venir. Tant que les enfants ont leur bottes de pluie et un parapluie, le temps ne peut pas les empêcher de venir à l’école !


Ces exemples de trajets sont extraordinaires non seulement par les efforts qu’ils demandent mais aussi par certaines formes de transport inhabituelles. Mais plus que tout, ils sont extraordinaires car ces enfants peuvent malgré tout continuer à être scolarisés quand on sait que 58 millions d’enfants entre 6 et 11 ans ne le sont pas. Chaque enfant doit avoir le droit de pouvoir aller à l’école, mais la pauvreté est souvent un frein. Le programme de parrainage de Compassion aide les enfants à recevoir le soutien dont ils ont besoin pour leur éducation et finalement avoir une vie libérée de la pauvreté.