Azencio

Azencio

  • No SVG support
    Pays: Indonesien
  • No SVG support
    Age: 2
  • No SVG support
    Sexe : Garçon
Parrainez Azencio aujourd'hui

Thaïlande: Abusée par son enseignant

Début 2018, alors que Mali* avait 13 ans, elle a été victime d’abus sexuels répétés de la part de son enseignant dans un village de montagne en Thaïlande. Ces tragiques agressions se sont produites à l’école, un lieu où les enfants sont censés se sentir en sécurité et libres de faire confiance aux adultes.

C’est une amie de l’adolescente qui a découvert ce secret et qu’il l’a confié à une personne de confiance, Suwachai, directeur du centre de développement de l’enfant où Mali bénéficie du programme de parrainage. Lorsqu’il a découvert que Mali avait été abusée, il a décidé de porter le cas devant la justice. Un fonds pour les enfants très vulnérables de Compassion a couvert les frais de justice et de transport pour tous les trajets depuis leur village de montagne reculé jusqu’au poste de police et aux rendez-vous au tribunal en ville. Ce même fonds a permis à Mali de s’inscrire immédiatement dans une nouvelle école sûre, un internat, et éloignée de son agresseur. L’adolescente revient au village une à deux fois par mois. Elle participe alors aux activités du centre de développement de l’enfant de Compassion.

Après 18 mois de procès, Mali a obtenu justice et l’auteur de l’infraction a été condamné: «C’était très dur au début de la procédure judiciaire, avec les différents interrogatoires nécessaires pour faire avancer l’enquête. Cette année a été difficile pour l’adolescente et pour nous tous. Croire que la justice prend au sérieux une plainte de gens pauvres comme nous n’allait pas de soi», explique Suwachai.

Autre défi, celui d’un suivi psychothérapeutique. En Thaïlande, la pratique est peu courante. Elle n’est pas promue au sein du système de santé mentale du pays. Et il n’y a guère qu’une poignée de conseillers spécialisés dans les enfants. Ces derniers exercent leur activité dans les grandes villes. De ce fait, les enfants qui vivent dans les zones montagneuses ne peuvent pas en profiter, à cause du trajet et du prix élevé. Heureusement, Compassion a aidé le Mali à accéder à ce service précieux.

Mali a retrouvé la sérénité. «Je me sens plus en sécurité dans ma nouvelle école, car j’ai des adultes qui m’encouragent et m’aiment constamment. Je me sens en paix», déclare Mali. «J’ai retrouvé la liberté d’être une fille, de vivre ma vie et d’être avec mes amis». Mali recommence à croire qu’elle a aussi droit au bonheur comme toutes les filles de son âge.

«Cette année, j’ai vu que Mali a retrouvé la joie de vie. Elle profite à nouveau de la vie comme toutes les autres filles de son âge. Nous voyons Dieu agir à nouveau dans son cœur», déclare Suwachai. Au lieu de penser qu’elle est endommagée à tout jamais par les abus qu’elle a subis, Mali sait désormais que sa voix peut être entendue. «Quand de mauvaises choses arrivent, je sais que j’ai le droit de parler aux adultes qui seront toujours à mes côtés et qui me soutiennent, m’encouragent…»

* les prénoms ont été changés pour protéger l’identité des personnes.

Le parrainage a permis à Mali de recevoir un soutien juridique et une protection permanente