156 Dava

Dava

  • No SVG support
    Pays: Indonésie
  • No SVG support
    Age: 4
  • No SVG support
    Sexe : Garçon
Parrainez Dava aujourd'hui

Devenez Parrain de Sherty

Parrainez Sherty aujourd'hui

HA022609002

Temps d'attente en jours

82

Sherty

Sherty est née le 19 novembre 2017 et habite en Haïti.

  • No SVG support
    Pays: Haïti
  • No SVG support
    Age: 1
  • No SVG support
    Sexe: Fille
Sherty suit le programme à la maison pour enfants en bas-âge.
Sherty vit avec sa mère.
Papa en vie
Sherty ne va pas à l’école.
Ses activités favorites sont :
  • Bricolage et dessin

Le centre d'accueil

Nom du centre d'accueil Jean-Rabel Child Development Center
Ville la plus proche Port-de-Paix
Nombre d'enfants 545
Communauté locale
Population 60'000
Langue Creole
Métier le plus commun Élevage
Nourriture principale Pain
L'école commence en Septembre
Activités pour les enfants du centre d'accueil
Activités physiques
  • Formation sur la santé
  • Examens médicaux
  • Formation sur l'hygiène
Activités cognitives
  • Cours d'informatique
  • Concours
  • Club créatif
Activités socio-émotionnelles
  • Community service
  • Clubs de débats
  • Tournois de foot
Activités spirituelles
  • Mémorisation de versets bibliques
  • Camps
  • Pique-niques
De plus, le centre d'accueil propose des activités pour les parents ainsi que des cours d'éducation

Le pays

En 2010, un tremblement de terre bouleversa le pays le plus pauvre au monde. Environ 300'000 personnes ont perdu leur vie et un nombre similaire de personnes ont été blessées et d’autres se retrouvent sans abri. Depuis, le pays continue sa lente reconstruction.
Haïti est un pays avec une longue histoire de souffrances. En 1804, Haïti, la première république au monde à être dirigée par des noirs, obtiendra l’indépendance. Plus tard, les dictateurs se succédèrent l’un après l’autre. Les personnes souffraient particulièrement lors de la domination de François, aussi appelé « Papa Doc », qui exerça un régime de terreur meurtrier durant près de trente ans, qui se terminera seulement en 1968. Des porteurs d’espoir tels que le prêtre catholique Jean-Bertrand Aristide, se révélèrent comme une frustration, la détérioration de la situation politique continua.
La plupart des Haïtiens vivent dans l’extrême pauvreté. Les violences entre les bandes rivales et groupes politiques font parties du quotidien. Entre la majorité de la population qui est noire et parle le créole et l’élite parlant aussi le français, il y a d’énormes différences. C’est pourquoi, des centaines de milliers de personnes tentent leur chance dans les pays voisins, tels que la République dominicaine ou les USA.
Particulièrement bouleversant est le sort des restaveks : ce sont des enfants qui sont envoyés par leur familles pauvres dans les villes, dans l’espoir de pouvoir gagner un peu d’argent dans les familles aisées. Toutefois, ce qui les attend est la violence et l’abus, une vie dans l’esclavagisme.
Compassion a débuté son travail en Haïti en 1968. Aujourd’hui, plus de 98'000 enfants sont inscrits dans plus de 290 centres d’accueil qui sont dirigés par les églises chrétiennes locales.