110 Anthony

Anthony

  • No SVG support
    Pays: Equateur
  • No SVG support
    Age: 19
  • No SVG support
    Sexe : Garçon
Parrainez Anthony aujourd'hui

64 Lettres: L’histoire d’un enfant non-parrainé

21 février 2017

Valérie Nikiema, petite fille du Burkina Faso, est courbée au-dessus de sa feuille. Très concentrée, elle écrit avec son stylo jaune préféré sans relâche. Autour d’elle, des dizaines d’enfants écrivent, gribouillent et jettent des regards sur le travail de chacun. 

C’est jeudi, le jour où tous les enfants du centre d’accueil se retrouvent pour écrire des lettres à leur parrain.

Si Valérie remarque la chaleur, elle n’en montre aucun signe. Son regard est fixé sur le papier devant elle – elle ne lève les yeux que pour trouver un crayon d’une autre couleur. Elle retourne le papier et commence à dessiner au dos. Son tuteur passe devant elle et lui murmure quelques mots d’encouragements. Enfin, Valérie a terminé. Sa feuille est remplie de couleurs. Le seul espace vide est le lieu prévu pour le nom de son parrain. Mais pour l’instant, celui-ci restera blanc. En effet, Valérie n’est pas encore parrainée.

Au moment de remettre sa lettre à son tuteur, elle murmure une prière rapide pour qu’un jour, ses mots sincères et ses dessins trouvent un chemin jusqu’à un parrain qui lui répondra avec plaisir. Jusqu'à présent, elle a écrit 64 lettres.

"Ce n’est qu’une question de temps. Nous espérons que bientôt Valérie sera parrainée," dit Lydia Zongo, la directrice du centre d’accueil. Malheureusement une deuxième année est passée. Valérie a commencé à se demander ce qu'elle avait fait pour offenser les parrains. Y avait-il quelque chose qui clochait chez elle? Pourquoi sa meilleure amie Félicité, avait-elle un parrain et elle toujours pas?

Lydia et son équipe ont redoublé d'efforts pour inculquer la confiance et pour valoriser Valérie ; et cela particulièrement pour tous les enfants qui n’ont pas de parrain.

"Le risque est que les enfants commencer à croire que personne ne les veut parce qu'ils ne sont pas de bons enfants. La plupart d'entre eux viennent de milieux où personne ne leur a jamais dit qu’ils sont aimés ou désirés... Ne pas trouver de parrain peut valider en eux ce sentiment de n’avoir aucune valeur», dit-elle. C’est pourquoi, ils mettent un accent fort pour enseigner aux enfants l'amour de Dieu pour eux, pour les encourager à participer autant que possible à toutes les activités du centre d'accueil et à remettre tous leurs soucis à Dieu.

Valérie et d'autres enfants non-parrainés, ne manquent aucune activité. Il n'y a pas de différence entre le soutien que Valérie reçoit et celui dont meilleure amie Félicité bénéficie. Compassion et toutes les églises locales partenaires garantissent que tous les enfants sont reconnus, aimés et protégés, qu’ils soient parrainés ou non. Mais l'amour et les encouragements personnels d’un ami lointain sont des cadeaux que seul un parrain affectueux et attentif peut donner.

Nous sommes tellement heureux de vous partager que depuis ce jour, Valérie a été parrainée!

Si vous souhaitez, vous pouvez vous aussi devenir le parrain ou la marraine d’un enfant comme Valérie aujourd'hui.